Editions La Tête Ailleurs

AVIS: « ça commence bien en général » d’Edwige Ceide Sylvestre

Histoire d’amour entre une franco-haïtienne et Stan, un américain, qu’elle rencontre alors qu’elle se trouve à New York. Tout se passe bien jusqu’à ce qu’elle ne doit repartir pour la France. L’amour peut-il tenir malgré la distance? Beaucoup de non-dits, d’interrogations, de doutes naîtront de cette relation compliquée. L’histoire contient beaucoup de flashback qui permet d’avoir des bouts de vie à différentes périodes. Le roman est bien écrit, les transitions entre le passé et le présent ont du sens. Toutefois, j’ai eu du mal à supporter l’héroïne… Sans en dire trop, pour ne pas casser le suspens, j’avais envie de la secouer à de multiples reprises et pourtant je ne suis pas pour la violence. Sa manière de penser, d’agir m’ont agacé au plus au point…  Je conclurai donc en disant qu’il s’agit d’un bon roman mais ayant une personnalité qui n’est absolument pas en adéquation avec celle de l’héroïne, j’étais irritée. Mais comme je dis toujours « c’est personnel bien sûr! ».

Romans

« Alice aux Pays des Merveilles » écrit par Lewis Caroll, traduit par Henri Parisot et illustré par Benjamin Lacombe

Ecrit par Lewis Caroll en 1865, ce roman est bien évidemment un grand classique. Je ne reviendrai donc pas sur l’histoire en elle-même. Je voulais cette fois mettre en lumière le talent de Benjamin Lacombe qui nous offre ici une pure merveille visuelle. J’adore ses illustrations qui mette en valeur l’histoire, son style baroque, le choix des couleurs. Même la mise en page avec la variation de taille des caractères est parfaitement choisie. Ce bijou trône maintenant sur le haut de ma bibliothèque en companie d’un autre livre de Benjamin Lacombe dont je parlerai  prochainement 🙂. Les plus de cette version, au-delà des illustrations, sont la présence de lettres écrites par Charles Lutwidge Dodgson (Lewis Caroll) à plusieurs petites filles ainsi que sa biographie, celle de Benjamin Lacombe et de Henri Parisot (l’homme qui a su traduire ce texte qui soulève beaucoup de difficultés dû aux nombreux jeux de mots utilisés dans sa version anglaise).

Romans

« La Seconde Moitié de Mon Coeur » de Bertrand Jullien-Nogarede

Voici la suite du roman « La Première Fois que j’ai été deux » paru en 2018. Nous retrouvons la jeune Karen qui s’apprête à s’envoler pour l’Afrique avec son amie Julia afin de travailler quelques temps dans un camp de réfugiés. Arrivée à destination, elle devra s’acclimater et aura quelques prises de conscience. Toutefois, la vie nous réserve souvent des surprises et chamboulera complètement les projets de Karen. Un roman abordant des sujets difficiles (la mort, la pauvreté,…) comme des sujets plus légers mais tout aussi importants. On va de rebondissements en rebondissements, de moments joyeux à des moments plus durs. Une suite à laquelle on ne s’attend pas forcément! Hâte et frustrée à la fois de devoir attendre la suite de ce beau roman 🙂.

Editions Casterman

« Aurora Squad » de Amie Kaufman & Jay Kristoff

Aurora, adolescente, est à bord du Hadfield pour rejoindre la planète Octavia. Malheureusement le vaisseau subi un accident. De son côté Tyler décide à l’aube de l' »Affectation » de se promener dans l’Ellipse. C’est là qu’il trouvera le Hadfield et qu’il sauvera Aurora. Au réveil de celle-ci, elle apprend une nouvelle invraisemblable; elle a quitté la Terre il y a 220 ans. Bienvenue à bord d' »Aurora Squad », un roman que vous ne pourrez plus lâcher! Tyler, jeune Alpha, va devoir mener à bien sa première mission avec une équipe qu’il pensera être complètement bancale; Scarlett (sa soeur) la jolie négociatrice, Cat « l’As » au caractère bien trempé, Zila la « Cellule Grise » imprévisible, Finian le mécano blagueur et Kaliis le gros bras protecteur. Chaque chapitre est raconté du point de vue de l’un des personnages principaux. Ils apportent tous quelque chose à l’histoire mais petit coup de cœur pour le personnage de Finian. Les descriptions sont détaillés et permettent de très bien visualiser les scènes. J’imagine bien ce roman finir en film un jour! Juste hâte de lire la suite qui je l’espère ne sortira pas dans trop longtemps 😉.

Editions Leduc

« Vise le Soleil sans te Brûler les Ailes » de Béatrice Courtot

Louise, 29 ans, maman solo, assistante de direction. Une femme de tous les jours qui est prise dans la routine du métro, boulot, tâches ménagères, rôle de maman, dodo. Elle fait tout son possible pour être une maman au top, un employée modèle et passe son temps à s’excuser d’être juste elle-même. Un jour, Inès, directrice des ressources humaines lui propose de tester une nouvelle application; ICARE. Cette application serait son coach de développement personnel en ayant accès à toutes les données de son téléphone. Réticente au début, Louise finira par accepter. Cela signera le début d’une transformation psychologique et d’une nouvelle vision de la vie. Béatrice Courtot nous propose un roman feel good qui fait fait vraiment du bien. Il se lit facilement et au passage on prend note des bons conseils d’ICARE! Le bonus en plus; un guide pratique à la fin du roman qui reprend les conseils donnés tout au long du roman 😉.

Editions Casterman

AVIS: « Rosewood Chronicles, Tome 2 – Apprentie Princesse » de Connie Glynn

Voici la suite des aventures de Lottie et Ellie au sein de l’école Rosewood! Ce deuxième tome conserve bien l’esprit du premier. Il a le même rythme et la suite de l’histoire est toujours aussi prenante! De nouveaux personnages entrent en jeu mais on retrouve bien évidemment le trio de base ainsi que leurs amis. Leurs relations évoluent et de nouveaux secrets sont découverts! Je ne peux donc que vous conseiller de lire la suite ou de lire les 2 premiers tomes si ce n’est pas déjà fait! Mon seul regret est que le 3ième tome ne soit pas encore sorti! ça va être long de devoir patienter :'(. NB: Mon avis sur le premier tome a été posté dans le courant du mois de janvier 😉.

Editions Casterman

« Le Cercueil à Roulettes » d’Alexandre Chardin

Vous est-il déjà arrivé de pleurer en lisant un livre? Eh bien, je peux vous dire que la dernière partie de celui-ci m’a fait utiliser 2 ou 3 mouchoirs… Je ne sais pas si c’était la fatigue qui a amplifié mon émotion ou mon hypersensibilité mais ce qui est sûr c’est que ça m’a pris au cœur. Gabriel n’a plus de père et devient orphelin suite à la récente mort de sa mère. Il n’a que 15 ans et se retrouve à vivre chez sa tante Myriam. Tout bascule le jour où celle-ci lui lit les dernières volontés de sa mère qui inclus son souhait d’être enterrée à côté de son mari. Demande que Gabriel ne peut tolérer car il voit son père comme un homme qui n’a jamais su prendre soin ni de lui ni de sa mère. Refusant son choix, il se met en tête de vouloir la déterrer pour l’emmener loin de son père… Gabriel démarre un voyage fait de multiples rencontres, aussi bien bonnes que mauvaises, mais qui lui apporteront toujours quelque chose au final. Un livre plein d’espoir, d’émotions, de questionnements sur ce qui est juste ou pas de faire, etc. Merci à Alexandre Chardin pour cette lecture intense!