Editions Robert Laffont

« La Vie en Confettis » d’Hélène Vergé

Valentine, jeune fille pleine d’imagination, mène une vie tranquille. Elle est accro à ses céréales, est amoureuse de Matthieu et aime plus que tout ses parents. Ses émotions sont complètement chamboulées, le jour où ses parents lui annonce qu’ils attendent un deuxième enfant. C’est alors que son monde s’écroule, Valentine va découvrir que tout n’est pas toujours fait de jolies fleurs et de confettis 😉. Elle devra composer avec les vagues de la vie et fera énormément appel à sa créativité. Hélène Vergé nous envoie un torrent d’émotions à travers ce roman et ce de manière poétique, drôle, grave. Son écriture m’a, dans un premier temps, perturbée car il est loin d’être conventionnelle. Mais, au final, j’ai adoré le style de par son originalité justement. Un super moment où on a hâte de connaître le dénouement ! Bravo à Hélène Vergé!

Editions Nil

« J’ai des Idées pour Détruire ton Ego » d’Albane Linyer

Lorsque j’ai lu le résumé du livre, je me suis dis « ah oui pourquoi pas, ça a l’air sympa ». Maintenant que je l’ai fini, je me dis que si un jour je devais me lancer dans l’écriture, j’espère que mon premier roman serait aussi prenant que celui-ci! Le roman nous parle de l’histoire de Léonie, 27 ans, qui n’a aucunement le sens des responsabilités. Elle vit sa vie sans se rendre compte des conséquences, des répercussions de ses choix. Elle est très libre dans sa manière de gérer sa vie et ce aussi bien personnellement que professionnellement. Elle n’a juste qu’une obsession, Angela, qu’elle a connue lors de son adolescence. Sa vie est chamboulée lorsque la mère d’Eulalie qu’elle garde le soir lui demande un jour d’arriver plus tôt que d’habitude… Ce roman est très dynamique, aussi bien dans l’écriture, que dans les faits ou la manière dont il a été conçu (il y a un décompte qui démarre à J-14). Chaque nouveau jour, nouveau chapitre, est raconté par le point de vue d’un personnage différent. J’avoue qu’il s’agit de la seule chose où à une ou deux reprises, je me suis demandée qui était tel personnage et j’ai dû revenir en arrière pour retrouver son nom afin de le resituer… Hormis cela, je tiens juste à dire « chapeau » à Albane Linyer et merci pour ce bon moment 🙂.