Editions Casterman

« Voyage au Pays des Contes » de Camille Garoche et Alexandra Garibal

Magique, ludique, beau, ces qualificatifs collent parfaitement à ce livre destiné aux petits (à partir de 4 ans) et grands enfants. Camille Garoche et Alexandra Garibal nous font participer à la découverte d’indices, d’anecdotes, de surprises cachés derrière plus de 100 petites fenêtres dissimulées tout au long du livre. Chaque double page nous plonge dans un nouvel univers; une étrange bibliothèque, une galerie de portraits, le potager des fées, etc. Je l’ai découvert avec mon fils de 4 ans qui était super excité à chaque découverte 🙂. Mes 4 ans remontent à bien longtemps mais j’étais également amusée de ressentir ce petit suspens caché derrière chacune des fenêtres. Un livre pour enfant qui change 🙂.

Editions Nil

« J’ai des Idées pour Détruire ton Ego » d’Albane Linyer

Lorsque j’ai lu le résumé du livre, je me suis dis « ah oui pourquoi pas, ça a l’air sympa ». Maintenant que je l’ai fini, je me dis que si un jour je devais me lancer dans l’écriture, j’espère que mon premier roman serait aussi prenant que celui-ci! Le roman nous parle de l’histoire de Léonie, 27 ans, qui n’a aucunement le sens des responsabilités. Elle vit sa vie sans se rendre compte des conséquences, des répercussions de ses choix. Elle est très libre dans sa manière de gérer sa vie et ce aussi bien personnellement que professionnellement. Elle n’a juste qu’une obsession, Angela, qu’elle a connue lors de son adolescence. Sa vie est chamboulée lorsque la mère d’Eulalie qu’elle garde le soir lui demande un jour d’arriver plus tôt que d’habitude… Ce roman est très dynamique, aussi bien dans l’écriture, que dans les faits ou la manière dont il a été conçu (il y a un décompte qui démarre à J-14). Chaque nouveau jour, nouveau chapitre, est raconté par le point de vue d’un personnage différent. J’avoue qu’il s’agit de la seule chose où à une ou deux reprises, je me suis demandée qui était tel personnage et j’ai dû revenir en arrière pour retrouver son nom afin de le resituer… Hormis cela, je tiens juste à dire « chapeau » à Albane Linyer et merci pour ce bon moment 🙂.

Non classé, Sotrendoo - Marie Claire

« Le Guide Pratique de l’Homéopathie » d’Alain Robert

Je sais que beaucoup de personnes, dont certaines faisant parties de mon entourage, sont adeptes de l’homéopathie contrairement à moi qui ne l’utilise jamais 😅. Alain Robert, Docteur en pharmacie, nous propose un guide qui pour une novice comme moi me paraît déjà bien complet. Il démarre par l’explication des différents traitements, ce que j’ai trouvé très intéressant. Il fait également un éclairage sur l’organotherapie qui est une branche de l’homéopathie. Je ne savais pas que cette médecine douce pouvait être utilisée dans tant de cas différents (rhumes, migraines, problèmes gynécologiques, pédiatrie, etc) et avoir tant de déclinaisons possibles selon une même problématique (voire photo du rhumes par exemple). Toutefois, comme il le précise au début du livre, mieux vaut malgré tout avoir un avis médical avant de tenter une automédication qui pourrait ne pas apporter le résultat escompté. Une petite bible de l’homéopathie à avoir dans sa bibliothèque si on adhère au principe ou si on est tout simplement curieux de découvrir 👍🏼😁.

Editions Dupuis

AVIS: « Marzi – Une enfance polonaise (1984-1989) » scénarisé par Sowa et dessiné par Savoia

A travers cet album, nous découvrons l’histoire de Marzi et de son enfance en Pologne qui n’est autre que l’autobiographie de la scénariste Sowa. Lorsque j’ai fini la dernière page, je me suis dis « mais je veux connaître la suite 😮! Là maintenant tout de suite! ». J’étais complètement immergée dans cette succession de bouts de vie, comme si une amie me racontait son enfance avec ses yeux d’enfant. Malgré les moments difficiles (une relation parfois compliquée avec sa mère, la catastrophe de Tchernobyl, les grèves successives, le manque de diversification alimentaire, etc), Marzi reste une petite fille joyeuse et super attachante. Beaucoup de moments m’ont touchés comme une anecdote avec son père et une boîte d’allumettes (il faut le lire pour savoir de quoi je parle 😄). De plus, j’ai appris plein de choses sur l’histoire de la Pologne et certaines traditions! La seule chose qui m’a parfois « perturbée », c’est qu’à certains moments des mots/phrases en polonais ne sont pas traduit(e)s et j’ai trouvé ça dommage. Mais ce n’est qu’un mini point noir qui n’a rien gâché au plaisir de cette lecture! SI vous voulez en savoir plus sur la Pologne et découvrir la vie de Marzi de 1984 à 1989, n’hésitez pas une minute!

Editions Casterman

AVIS: « La Rumba du Chat » de Philippe Geluck

Je pense qu’il n’est pas nécessaire de présenter le chat qui est un pur classique! Il s’agit du tome 22 des aventures de notre chat belge. Ce que j’adore c’est qu’en « 3 phrases », M. Philippe Geluck parvient à me faire rire, sourire avec un rien. Je peux affirmer avoir passé un moment super agréable en lisant cette bande dessinée. Je trouve son audace, ses propos assumés (sur certains sujets) super rafraichissants! Quel plaisir de lire un ouvrage qui s’en fou des bons pensants, qui s’en fou de choquer un peu mais toujours avec humour et bienveillance. Merci encore @lechatdegeluck pour ce bon moment et encore plein de bonnes choses pour ce chat qui restera, j’en suis convaincue, indémodable!

Editions Dupuis

« Game Over – Bad Cave, Tome 18 » dessiné par Midam & Adam, scénarisé par Midam et Thitaume et coloré par Ben BK

En ce jour d’Halloween, le 18ième tome de Game Over fait sa sortie! Toujours aussi « trash », toujours muette et toujours aussi aussi sympa à parcourir! Ce petit barbare et sa princesse sont les compagnons idéales pour un moment de détente 😉. Midam et ses amis enchaînent les games over à chacune des planches avec toujours autant d’inventivité et d’humour. Toutefois, l’âge conseillé est « 3ans+ », mais pour ma part je ne laisserais pas mon fils de 4 ans la regarder… Après chacun est libre de faire ses propres choix 😄.

Editions Casterman

« Sortir d’Ici » de Renée Watson

Ce roman raconte l’histoire de Jade qui tous les jours fait un long trajet en bus de Portland à son lycée privé Saint-Francis où elle ne se sent pas à sa place mais qui lui permettrait de sortir de son quartier. Jade est une bosseuse et possède un réel talent créatif mais à du mal à s’ouvrir aux autres élèves de son lycée. Amitié, différences sociales, racisme, adolescence, amour, autant de thèmes qui font la richesse de ce roman « jeunesse ». J’ai apprécié la lecture de ce livre qui m’a parfois mis en colère, parfois fait sourire mais surtout touchée. En le lisant, on ne peut éviter de faire le lien avec le roman/film « The Hate U Give ». Le petit point négatif pour moi est la fin du roman qui m’a un peu frustrée… (pour savoir la raison, il faut le lire 😄).