Editions Robert Laffont

« Les Fleurs de l’Ombre » de Tatiana De Rosney

Clarissa, romancière et ancienne géomètre, emménage dans un immeuble ultra moderne en plein coeur d’un Paris qui a connu bien des changements. L’équipe qui gère ce nouveau concept immobilier engendrera de multiples questions dans l’esprit de Clarissa qui ne se sent pas du tout à l’aise dans ce nouvel habitat qui de prime abord aurait tout pour plaire. Les thèmes principalement abordés dans cette fiction sont la famille, l’amour, la mort, l’environnement, les nouvelles technologies. Dès le début, j’ai été embarquée dans cette histoire qui pourrait très bien être adaptée cinématographiquement tellement les descriptions sont claires sans être lourdes. Le personnage de Clarissa est attachant et j’ai également beaucoup apprécié sa relation avec sa petite fille Adriana. L’histoire se passe dans un futur qui parait loin mais en même temps qui pourrait être assez proche (et qui du coup est quelque peu effrayant sur bien des aspects). Cela mène à se poser des questions sur nos habitudes, l’environnement, la politique, etc. Un roman à dévorer même si j’ai ressenti une légère frustration à la fin…