Editions Robert Laffont

« Les Fleurs de l’Ombre » de Tatiana De Rosney

Clarissa, romancière et ancienne géomètre, emménage dans un immeuble ultra moderne en plein coeur d’un Paris qui a connu bien des changements. L’équipe qui gère ce nouveau concept immobilier engendrera de multiples questions dans l’esprit de Clarissa qui ne se sent pas du tout à l’aise dans ce nouvel habitat qui de prime abord aurait tout pour plaire. Les thèmes principalement abordés dans cette fiction sont la famille, l’amour, la mort, l’environnement, les nouvelles technologies. Dès le début, j’ai été embarquée dans cette histoire qui pourrait très bien être adaptée cinématographiquement tellement les descriptions sont claires sans être lourdes. Le personnage de Clarissa est attachant et j’ai également beaucoup apprécié sa relation avec sa petite fille Adriana. L’histoire se passe dans un futur qui parait loin mais en même temps qui pourrait être assez proche (et qui du coup est quelque peu effrayant sur bien des aspects). Cela mène à se poser des questions sur nos habitudes, l’environnement, la politique, etc. Un roman à dévorer même si j’ai ressenti une légère frustration à la fin…

Editions Leduc

« Hypnose Douce pour vos Enfants » de Jean-Michel Jakobowicz

Jean-Michel Jakobowicz, hypnothérapeute, n’en est pas à son premier ouvrage. Pour celui-ci il propose un certain nombre d’ histoires permettant d’apaiser, d’accompagner les enfants en fonction d’une problématique en particulier; confiance en soi, peur du noir, parents séparés, etc. Avant d’entrer dans le vif du sujet, il explique clairement ce qu’est l’hypnothérapie et la différence d’approche entre l’accompagnement d’un patient adulte et enfant. Je n’ai testé que deux histoires avec mon fils pour le moment mais il les a apprécié et je compte donc continuer à les utiliser (juste celles qui collent à sa personnalité et aux situations qu’il peut rencontrer). Je trouve que c’est un bel outil d’accompagnement qui peut être utilisé à tout age de l’enfant 🙂.

Editions Guy Trédaniel

« Le Petit Guide Complet du Massage » de Cathy Meeus & Bhavesh T. Joshi + « Le Petit Guide Complet du Shiatsu » de Cathy Meeus

Aujourd’hui, je vous présente 2 petits guides abondamment illustrés sur le massage et le shiatsu. Les deux guides sont construits plus ou moins de la même manière; on y retrouve l’histoire du sujet, la théorie et la pratique que l’on peut appliquée sur les autres mais également sur soi. On nous explique les points auxquels il faut prêter attention lors de la pratique aussi bien par rapport à soi que par rapport au « receveur », comment bien se préparer mentalement & physiquement, comment préparer l’espace pour recevoir correctement la personne, etc. Ce sont 2 bonnes bases pour débuter aussi bien pour le massage que pour le shiatsu. Toutefois, comme ils le mentionnent eux-même, si vous souhaitez en faire une pratique professionnelle, le mieux est malgré tout de suivre un « vrai » cours et ne pas se limiter aux guides. Je les ai trouvés tous les deux intéressants, même si celui sur le massage m’a plus parlé que celui sur le shiatsu.

Editions Dupuis

"Les Sœurs Grémillet, Tome 1 – Le Rêve de Sarah" de Di Gregorio & Barbucci

Je vous présente 3 nouvelles héroïnes; les sœurs Grémillet. Trois sœurs, trois caractères bien distincts; Sarah, l’aînée, qui fait tout pour tenir son rôle de grande sœur au point d’agacer ses autres sœurs par moment, Cassiopée la douce rêveuse au grand cœur et Lucille, la cadette qui semble avoir une obsession pour les chats. Sarah ne cesse de faire le même rêve. Rêve qui la perturbe et qui semble avoir un lien avec leur mère. Que nous réserve les secrets de la famille Grémillet? J’ai adoré l’univers qui oscille entre rêve et réalité. J’aime la personnalité des 3 sœurs et leur grain de folie. De plus les dessins sont vraiment beaux et nous plongent d’autant plus dans l’histoire. Juste hâte de pouvoir lire le second tome :).

Editions Dupuis

« Olive, Tome 1 – Une Lune Bleue dans la Tête » de Vero Cazot & Lucy Mazel

Olive a 17 ans et va à l’internat où la majorité des élèves la considère comme une fille bizarre. La raison? Olive est partagée entre le monde réel et celui qu’elle s’est créé dans son imaginaire. Lorsqu’elle se retrouve dans son monde, elle est en companie de Rose (un cétacé volant) ainsi que de Noël (un canard géant). Une bande dessinée que je qualifierai de magique et inattendue. La fin de ce premier tome est surprenante et donne envie de continuer l’aventure qui se poursuivra avec 3 tomes supplémentaires! A découvrir 😉.

XO Editions

AVIS: « Vous N’Aurez Pas Les Enfants » de Valérie Portheret

En cette période difficile, j’avoue avoir hésité à parler de ce livre qui est forcément loin d’être joyeux… Mais après réfléxion, je me suis dis que ça n’avait rien avoir, que ça permettrait de faire relativiser certaines personnes et surtout que se serait dommage de ne pas partager ce remarquable travail. Je ne connaissais pas l’historienne Valérie Portheret mais aujourd’hui je peux dire que c’est une grande dame passionnée et perséverante pour avoir réussi à rassembler tant d’éléments durant 25 ans de recherches! Un livre qui est la définition même du devoir de mémoire. L’auteur nous entraîne au matin du 26 août 1942 où 1016 juifs étrangers seront arrêtés et emmenés dans le camp de Vénissieux. C’est là qu’un certain nombre de belles âmes se démeneront pour faire en sorte de sauver 108 enfants. Un livre qui vous prend au coeur et à la gorge. En tant que maman, je ne pouvais m’empêcher d’imaginer ce qu’on dû resentir ces parents qui ont pris la décision de laisser leurs enfants pour les sauver. Pour reprendre les termes de l’auteur, ce livre relate parfaitement ce qu’est « l’héroïsme non violent ». Merci infiniement à Valérie Portheret pour ce travail et aux Editions XO pour cette découverte.

Editions La Tête Ailleurs

AVIS: « ça commence bien en général » d’Edwige Ceide Sylvestre

Histoire d’amour entre une franco-haïtienne et Stan, un américain, qu’elle rencontre alors qu’elle se trouve à New York. Tout se passe bien jusqu’à ce qu’elle ne doit repartir pour la France. L’amour peut-il tenir malgré la distance? Beaucoup de non-dits, d’interrogations, de doutes naîtront de cette relation compliquée. L’histoire contient beaucoup de flashback qui permet d’avoir des bouts de vie à différentes périodes. Le roman est bien écrit, les transitions entre le passé et le présent ont du sens. Toutefois, j’ai eu du mal à supporter l’héroïne… Sans en dire trop, pour ne pas casser le suspens, j’avais envie de la secouer à de multiples reprises et pourtant je ne suis pas pour la violence. Sa manière de penser, d’agir m’ont agacé au plus au point…  Je conclurai donc en disant qu’il s’agit d’un bon roman mais ayant une personnalité qui n’est absolument pas en adéquation avec celle de l’héroïne, j’étais irritée. Mais comme je dis toujours « c’est personnel bien sûr! ».