Romans

« Ghost in Love » de Marc Levy

Cinq années que Raymond, le père de Thomas s’en est allé. Le jour anniversaire de sa mort, Thomas, alors qu’il vient de fumer un joint, entend soudain la voix de son défunt père. Réalisant finalement que son apparition n’est pas le résultat d’un effet secondaire, leurs retrouvailles les mèneront vers un voyage inoubliable, un voyage que j’aurai bien aimé vivre 🙂. Un roman qui pourrait paraître, de prime abord, un tantinet déprimant vu le thème de la mort mais qui est en réalité dominé par l’amour et parsemé de touches d’humour et de tendresse. Il m’a fait rire, sourire, verser une ou deux larmes aussi… Encore un bon moment de lecture sorti de la plume du talentueux M. Levy. Je tiens aussi à souligner la beauté de la couverture de cette édition collector et la finesse des illustrations intérieures.

Romans

« Une Vie Après l’Autre » de Kate Atkinson

Quel travail d’écriture, de construction, d’imagination! Kate Atkinson nous conte la vie d’Ursula Todd et ce dès sa naissance. Nous sommes plongés au coeur du sujet: la mort de celle-ci. Tout au long du roman, elle connaîtra des morts différentes, des vies différentes, des relations construites de façon différentes,… Kate Atkinson met en avant la manière dont un élément, une décision, un événement peut changer toute une vie. Je trouve que c’est un très beau roman. J’avais du mal à le lire par moment car il y a des passages assez durs, notamment ceux en période de guerre ou certains par rapport à ses relations. Mais cela ne fait que confirmer tout le coeur que l’auteur a mis dans cette oeuvre.

Romans

« Alice aux Pays des Merveilles » écrit par Lewis Caroll, traduit par Henri Parisot et illustré par Benjamin Lacombe

Ecrit par Lewis Caroll en 1865, ce roman est bien évidemment un grand classique. Je ne reviendrai donc pas sur l’histoire en elle-même. Je voulais cette fois mettre en lumière le talent de Benjamin Lacombe qui nous offre ici une pure merveille visuelle. J’adore ses illustrations qui mette en valeur l’histoire, son style baroque, le choix des couleurs. Même la mise en page avec la variation de taille des caractères est parfaitement choisie. Ce bijou trône maintenant sur le haut de ma bibliothèque en companie d’un autre livre de Benjamin Lacombe dont je parlerai  prochainement 🙂. Les plus de cette version, au-delà des illustrations, sont la présence de lettres écrites par Charles Lutwidge Dodgson (Lewis Caroll) à plusieurs petites filles ainsi que sa biographie, celle de Benjamin Lacombe et de Henri Parisot (l’homme qui a su traduire ce texte qui soulève beaucoup de difficultés dû aux nombreux jeux de mots utilisés dans sa version anglaise).

Romans

« La Seconde Moitié de Mon Coeur » de Bertrand Jullien-Nogarede

Voici la suite du roman « La Première Fois que j’ai été deux » paru en 2018. Nous retrouvons la jeune Karen qui s’apprête à s’envoler pour l’Afrique avec son amie Julia afin de travailler quelques temps dans un camp de réfugiés. Arrivée à destination, elle devra s’acclimater et aura quelques prises de conscience. Toutefois, la vie nous réserve souvent des surprises et chamboulera complètement les projets de Karen. Un roman abordant des sujets difficiles (la mort, la pauvreté,…) comme des sujets plus légers mais tout aussi importants. On va de rebondissements en rebondissements, de moments joyeux à des moments plus durs. Une suite à laquelle on ne s’attend pas forcément! Hâte et frustrée à la fois de devoir attendre la suite de ce beau roman 🙂.

Romans

« Elisa » d’Alex Bocat

Tout d’abord je voudrais remercier Alex Bocat pour m’avoir fait découvrir son deuxième roman que j’ai pris plaisir à lire. Elisa raconte l’histoire d’une jeune femme de 30 ans, mariée, 2 enfants, qui va un beau jour réaliser que sa vie telle qu’elle est ne la satisfait plus. Elle sent que quelque chose en elle cherche à se révéler mais elle n’arrive pas à savoir quoi… du moins pas tout de suite. Ce roman est ecrit sous forme de journal intime et se lit très rapidement, de part son style et également de part le nombre de pages. Pour être honnête à 100%, j’ai aimé le livre mais en même temps il m’a mis mal à l’aise. Je ne saurai pas dire pour quelle raison exactement mais en le refermant, c’était mon ressenti :).

Romans

« 3bis rue Riquet » de Frédérique Le Romancer

Je viens de finir le livre ce matin et j’ai adoré l’histoire, j’ai adoré le rythme, j’ai adoré le style de Frédérique Le Romancer. La plus grande partie de l’histoire se situe au sein d’un immeuble où différents personnages vont se croiser, se découvrir, s’espionner, se juger. Cécile, traductrice ne sortant jamais de chez elle ; Lucie, la trentenaire un peu perdue ; Madeleine, une vieille prostituée « attachiante » (comme on dit de nos jours) ; Marc, ayant des difficultés à établir des relations sociales. Ce mélange de personnalités, d’épreuves, d’instants de vie en fait un livre à la fois « cash » par certaines tournures de phrases, drôle par certaines situations et touchant également. Bref, un livre à lire si cela n’est pas encore fait !

PS: Cela faisait longtemps qu’un livre ne m’avait pas arraché une petite larme.