« Cocteau, l’enfant terrible » de Laureline Mattiussi & François Rivière

Né le 5 juillet 1889 à Maisons-Laffitte, Jean Cocteau est devenu un artiste légendaire. Cette bande dessinée retrace sa vie sous forme de procès de son enfance lorsqu’il était lycéen à Paris jusqu’à sa mort en 1963 à l’âge de 74 ans. Pourquoi sous forme de procès ? Car tout au long de sa carrière, Jean Cocteau n’a cessé d’être sujet à de multiples accusations que ce soit par rapport à ses œuvres, ses actes, ses relations, … Mais tout cela n’enlèvera pas la reconnaissance de son talent et ce à travers la diversité de ses œuvres ; romans, pièces de théâtre, films, ballets, poèmes, dessins.

Je ne connaissais Jean Cocteau que de nom et pour sa version de « La Belle et la Bête (1945). J’ai donc apprécié d’en savoir plus sur ce personnage aux multiples casquettes. Un bel ouvrage dont je salue l’esthétique (notamment la couverture) et l’investissement que l’on sent à travers les planches en noir & blanc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :