« Anaïs Nin – Sur la Mer des Mensonges » de Léonie Bischoff

Anaïs Nin, fille d’une mère danoise cubaine et d’un père espagnol cubain, a grandi entre New York et la France. A l’âge de 11 ans, son père quitte le foyer familial. Cet évènement fera naître en elle le besoin d’écrire et créera ainsi son journal qu’elle ne cessera d’alimenter. Epouse d’un banquier, Anaïs connaîtra malgré cela de nombreuses aventures extraconjugales. Femme à la fois complexe et libre, elle se sent perdue. Perdue entre ses différentes facettes, ses désirs, son journal.

A travers cet album, Léonie Bischoff dépeint cette femme envoutante avec beaucoup de poésie. Les dessins sont magnifiquement réalisés de par la finesse de son trait et l’émotion qu’elle arrive à amener. Parfait équilibre entre les mots et les dessins. Une bande dessinée à se procurer d’urgence.

Un avis sur “« Anaïs Nin – Sur la Mer des Mensonges » de Léonie Bischoff

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :