Editions Dupuis

« Les Etoiles de l’Histoire – Brigitte Bardot » scénarisé par Bernard Swysen & illustré par Christian Paty

Paris, 1934, année de naissance d’une future icône française; Brigitte Bardot. Très jeune, elle commence la danse classique qu’elle pratiquera pendant plusieurs années. A l’adolescence, elle devient mannequin pour des magazines et enchaîne assez rapidement avec les films et le théâtre. A 18 ans, elle se marie, pour la 1ière fois, avec Roger Vadim. S’ensuivra un certain nombre de relations plus ou moins longues. Femme au caractère bien trempée, elle agit comme elle l’entend, ose dire ce qu’elle pense et s’assume complètement. Malheureusement, cela ne plaira pas à tout le monde et elle devra faire face aux jugements, aux insultes, aux paparazzis, aux lettres de menace,… Même lorsqu’elle décidera de s’engager pleinement à la cause animale, elle sera attaquée, poursuivie. Femme forte mais ayant aussi un côté fragile, elle fera de nombreuses tentatives de suicide. On peut dire que la vie de Brigitte Bardot a été (et est toujours) intense et qu’il fallait un caractère d’acier pour traverser tout cela. Une belle biographie qu’on a envie de lire d’une traite!

Editions Dupuis

« Les Etoiles de l’HIstoire – Marilyn Monroe » scénarisé par Bernard Swysen & dessiné par Christian Paty

1er Juin 1926, Norma Jean Mortenson naît et personne ne pouvait s’imaginer que cette petite fille deviendrait un symbole éternelle. Trimballée de maison en maison, prise en charge par différente personne, Norma Jean n’évolue pas dans un cadre stable. A 16 ans, elle se marie pour la première fois à Jim Dougherty mais ce mariage ne durera pas longtemps. Son désir de devenir actrice démarre assez tôt et elle s’investira corps et âme pour parvenir à ses fins. Son nom n’étant pas vu comme « accrocheur », Norma deviendra Marilyn Monroe. Tout au long de sa vie, elle sera dénigrée par certains, insultée, maltraitée, vu comme une femme sans cervelle. Tout cela n’arrêtera pas sa soif d’apprendre et son souhait d’arriver au sommet de la gloire. Malheureusement tout cela ne sera pas sans conséquence; prises de médicaments, alcool, état dépressif, etc. Son court parcours de vie se finira en août 1962 à l’âge de 36 ans. Ayant déjà lu l’une de ses biographies, je savais que cet album me plairait 🙂. Le côté bande dessinée donne bien-sûr plus de vie. Cet album est magnifiquement illustré. On y trouve à la fin de nombreuses affiches de films avec sa filmographie détaillée.

Romans

« Ghost in Love » de Marc Levy

Cinq années que Raymond, le père de Thomas s’en est allé. Le jour anniversaire de sa mort, Thomas, alors qu’il vient de fumer un joint, entend soudain la voix de son défunt père. Réalisant finalement que son apparition n’est pas le résultat d’un effet secondaire, leurs retrouvailles les mèneront vers un voyage inoubliable, un voyage que j’aurai bien aimé vivre 🙂. Un roman qui pourrait paraître, de prime abord, un tantinet déprimant vu le thème de la mort mais qui est en réalité dominé par l’amour et parsemé de touches d’humour et de tendresse. Il m’a fait rire, sourire, verser une ou deux larmes aussi… Encore un bon moment de lecture sorti de la plume du talentueux M. Levy. Je tiens aussi à souligner la beauté de la couverture de cette édition collector et la finesse des illustrations intérieures.

Développement Personnel

« Le Grand Livre du Féminin Sacré » de Josée-Anne Sarazin-Côté

« Le Grand Livre du Féminin Sacré » ou comment recevoir une bouffée d’air frais! Ce livre, ce « grimoire magique » est lumineux et m’a fait du bien tout au long de ma lecture. Visuellement, on peut voir qu’il est dôté d’une esthétique remarquable. Je me suis extasiée devant chaque photographie comme une enfant (« Waw! »). Josée-Anne Sarazin-Côté nous guide afin que chacun d’entre nous se sente bien dans sa peau, (re)trouve une meilleure confiance en soi. En effet, le féminin sacré s’applique aussi bien aux femmes qu’aux hommes et est sur le même pied d’estale que le masculin sacré. A travers divers conseils, elle nous aide à tendre vers cet équilibre. Cet ouvrage proposent quelques parties qui parleront sans doute moins à certains hommes comme le fait d’accepter ses cycles menstruels mais cela peut-être intéressant (voire même important) pour eux de mieux comprendre ce que l’on vit en tant que femme. Elle nous encourage également à être plus solidaires entre femmes au lieu de tomber trop facilement dans le jugement, dans la jalousie. Josée-Anne Sarazin-Côté est lumineuse, dégage une belle énergie positive et est une sorcière réellement inspirante. Merci pour ce beau cadeau que vous nous faites à tous!

Romans

« Une Vie Après l’Autre » de Kate Atkinson

Quel travail d’écriture, de construction, d’imagination! Kate Atkinson nous conte la vie d’Ursula Todd et ce dès sa naissance. Nous sommes plongés au coeur du sujet: la mort de celle-ci. Tout au long du roman, elle connaîtra des morts différentes, des vies différentes, des relations construites de façon différentes,… Kate Atkinson met en avant la manière dont un élément, une décision, un événement peut changer toute une vie. Je trouve que c’est un très beau roman. J’avais du mal à le lire par moment car il y a des passages assez durs, notamment ceux en période de guerre ou certains par rapport à ses relations. Mais cela ne fait que confirmer tout le coeur que l’auteur a mis dans cette oeuvre.

Editions Dunod

« Déconnecte si tu oses – Digital Détox – #Des heures de vie en + » de Coco Brac de la Perrière

La préface de Denis Jacquet, entrepreneur, donne le ton du livre; cash, vrai, Coco Brac de la Perrière n’y va pas par quatre chemins. Elle nous énonce les dangers du digital et du fait d’y être accro. Elle souhaite éveiller en chacun de nous la conscience qu’il n’est pas trop tard pour se détoxifier de cela! Le but n’étant évidemment pas d’arrêter l’utilisation du digital mais de trouver un équilibre pour se reconnecter à soi, aux autres dans le monde « réel », à notre environnement. Le livre est bien construit, on suit entre autre le quotidien de Lulu. Jeune femme qui peu à peu aura une belle prise de conscience par rapport à l’univers numérique. Nous avons bien-sûr également les propos de l’auteur appuyés par de nombreux faits scientifiques, psychologiques, des chiffres (pour la plupart effrayants), etc. Un livre qui vaut la peine d’être lu et partagé au plus grand nombre!

Editions Leduc

« Le Jour où Maya s’est relevée » de Céline Mas

De prime abord, Maya semble avoir une vie où tout va bien; elle vit dans un bel appartement au coeur de Paris, elle gagne bien sa vie, a un compagnon qui représente l’image du gendre idéal,… Jusqu’au jour où Maya n’arrive plus à se lever de son lit. Elle n’a plus de force, se sent vidée, ne comprends pas ce qui lui arrive. L’auteur décrit avec beaucoup d’émotions et d’intensité le parcours de Maya face au burn-out. Ce mal qui la ronge, ce mal qui touche tant de personnes à notre époque mais qui n’est pas toujours bien perçu, compris, considéré. Ce roman m’a vraiment touchée car on ressent la douleur de Maya, sa peur de décevoir, son besoin de contrôle, de perfection. A la fin du roman,  vous trouverez en plus un guide pratique afin de mieux comprendre le burn-out et de vous accompagner si besoin…